Nombre total de pages vues

samedi 20 juin 2020

Notre vie nomade en Camping-Car

 31 mars 2018 nous quittons le monde des sédentaires pour vivre nomade  exclusivement en camping-car... 😎           

Notre Camping-car LMC 7,53m
👉Après une vie sédentaire rythmé par nos aventures en vélo tandem et en camping puis une expérience de plus de 2 ans de balades en camping-car avec des vélos pliants, nous nous séparons de tous nos biens matériels non transportables... la propriété🏡 et son contenu, 🛏 meubles🪑 , machines  🚜 tondeuse et matériel, TV📺 et ordi🖥 car nous avons pris une grande décision...
 celle de vivre, libre et nomade comme les gens du voyage 😊 


Notre premier camping-car Adria de 6,63m
 

Le second un Burstner de 7,39m

👉Début 2018 Changement de l'Adria de 6.63m, sympa mais trop petit pour y vivre toute l’année, contre un Burstner de 7.39m avec lit central, douche et sdb séparés, puis fort de notre expérience des trois premier mois nous investissons dans un Camping-car neuf du fabricant Allemand LMC de 7.53m de long et trois mètres de haut... plus spacieux, grand frigo, plus grande SDB et douche, pas de marche de la chambre au salon, grande soute traversante, isolation renforcée, double plancher, parabole et 2 tv etc...

Notre camping-car LMC en janvier 2019 dans la neige ⛄️ 
👉Début 2020 nous revendons l’auvent pour gagner en poids et en temps afin de pouvoir bouger plus souvent... la retraite se profilant à l’horizon 😁
    
Après 2 hivers passés en Alsace avec l’auvent, nous utilisons maintenant et uniquement le store Thule de 4,5m associé à deux parois Thule, une latérale et une de 2m à l’avant, quelques kilos seulement et gain de poids sur le chargement de 40kg😛

L’impératif pour nous était de rester sur un camping-car de 3t5 maxi ⚖️et non soumis à restriction de circulation (interdictions aux poids lourds 🚛 traversées de villes, déviations obligatoires, ponts, montagnes, limitation de vitesse etc...) le gabarit à 7m53 et 3m de haut est déjà bien suffisant et la consommation⛽️en carburant moindre, pas de visites médicales tous les deux ans (>60 ans) pour valider nos permis PL, l’assurance moins chère en catégorie véhicule léger, et je ne parlerai pas du coût des péages plus élevé car nous ne prenons jamais d’autoroutes payantes 🖕🏼💶contrôle technique et entretien 🛠plus coûteux en PL, l’accessibilité serait plus compliquée sur certains campings où dans le jardin chez les amis 😘

                                       Au camping Hélios de Vias-Plage dans l’Hérault

Nous nous débarrassons également...

du four portable... l’occasion d’acheter son 🐓  (fermier) sur les marchés aux  rôtisseries ambulantes, et de fréquenter et faire vivre les bons restos pour déguster moules frites 🍟tête de veau, carpes frites, 🍕 pizzas, choucroute 😋etc..
.
de la cafetière à grains trop volumineuse et lourde qui est remplacée par du café lyophilisé et une fréquentation assidue des pâtisseries, bistrots et autres salons de thé ☕️ 😃
et de la cuisine d’extérieur idem... poids inutile, la cuisine du camping-car fait l’affaire 👍

Quant aux machines à laver 🧼 de camping 🏕 quel poids et encombrement inutile des machines sont disponible partout dans les campings ou en libre-service près des commerces.
Idem pour le lave-vaisselle, Sonia a le sien...  🧽MOI 🤗 pas d’électricité et presque inusable 🤪

Mon fils hérite de l’outillage portatif visseuse et scie sauteuse et grosse caisse à outils  😃
Il y’a toujours un voisin (merci Walter et Jean-Pierre ☺️)  ou un gérant de camping sympa (merci Julien) qui vous prêtera un outil si besoin (rarement en principe)

Bref la chasse au poids et au volume inutile, l’important en camping-car, c’est de se prendre la tête le moins possible. 😋

Il y a des choses indispensables pour nous quand même 😅


A la cuisine : Sonia veut conserver son robot culinaire 👩🏻‍🍳
L’outillage : pinces, marteau 🔨 vis, boulons, tournevis, clés, rubans adhésifs etc...
 tient dans une caisse à outils en plastique  🧰 
Un gonfleur électrique 12/220v 8 bars pas trop gros pour les pneus du camping-car, du tandem et de la remorque des toutous...
Un caddie à provisions transformable en porte bouteille de gaz
Le réservoir (23 litres) sur roulettes pour vidanger les eaux grises
Jerrycan d’eau (deux de 10 litres) si l’approvisionnement est éloigné 🚰
Au moins 25 mètres de tuyau d’eau rétractable 
Raccords d’eau et de bouteilles de gaz (divers modèles suivant pas de vis et pays étrangers)
Des cales de niveau les terrains ne sont pas toujours plats.
Et le volet extérieur isolant de pare-brise (rabattable) indispensable pour ne pas avoir de buée ou de condensation à l’intérieur et bien plus efficace que les stores de pare-brise intérieur souvent montés d’origine et qui n’empêcheront pas l’humidité et la buée (et le froid) de s’installer pendant la nuit 🌙 
Le premier bon marché (pour moins d’une centaine d’euros)
ne nous tiendra  pas plus d’un hiver d’où notre investissement 
dans un Soplair rabattable de bien meilleure qualité 

Et bien sûr en dehors de nos smartphones... une tablette pour faire ce blog 😁

 
L’auvent permanent d’Obelink est très bien pour long séjour mais trop lourd, 
trop volumineux et trop long à monter pour parcourir le 🌎 monde 😃


Si le temps est incertain (Pluie incessante sur plusieurs jours) et venteux (plus de 50 km/h force 5) nous laissons le store fermé...
Dix bonnes minutes suffisent pour démonter et plier les deux parois et le store😉

ouf !! la TV par parabole automatique👍 parce que la TNT terrestre c’est pas terrible  👎...😬
Seule condition avoir l’espace au dessus et devant la parabole 
dégagé vers le sud (une branche peut suffire à gêner la réception)



                                                        chambre et vue sur l'avant

Nous avons passé deux ans et demi dans la belle vallée Alsacienne de Masevaux (68) au pied du Ballon d'Alsace au Camping de Masevaux ...👍 https://www.masevaux-camping.fr/


Montage de l'auvent en mars 2018, un modèle costaux pour usage permanent de chez obelink.fr, devant notre premier "grand" camping-car un Burstner.

et voilà le campement est près...
Depuis le lit 🛌 vers l’avant 😴


                                                        le confort 📺 dans notre cocon... 😍


Balade aux environs
                                                     le crocodile de la Doller 😁
Et changement de mode de transport alternatif... 
d'abord avec des vélos électrique Nakamura (marque Française🚴 d'Intersport)


mais nostalgique du tandem nous reprenons un vélo tandem Hollandais MC
pliant (Seul moyen de pouvoir le transporter sur le porte vélos du camping-car) 
à assistance électrique.
 D’occasion mais quasiment neuf avec seulement une centaine de kilomètres au compteur😊

Sitôt acheté sitôt essayé autour du Lac d’Annecy 😉
beaucoup de balades à pied🚶 et en vélo en perspective... 🚲

Balades à pied en tandem et camping-car 2020

8 août 2020
      Un tour à La Vallée des Saints à Carnoët (22 côtes d’Armor) 

Entre le lac de Guerlédan et les Monts d'Arrée, se dressent un à un depuis 10 ans des géants venus du confin de l'histoire. Sur le flanc d'une motte féodale située sur la commune de Carnoët, La Vallée des Saints a vu le jour en juillet 2008.

C'est un projet collectif breton porté par l’association du même nom qui a pour objectif  "la sauvegarde, la découverte et la promotion de la culture populaire bretonne liée aux Saints bretons sous forme de création artistique".

L’association ambitionne d’y implanter 1000 sculptures monumentales taillées dans du granite breton en 100 ans, une véritable île de Pâques bretonne ! Chaque année, les visiteurs peuvent assister aux chantiers de sculptures organisés du mois de mai au mois d’octobre.

Elton profite de l’ombre d’une statue géante 😅


Puis plus loin le charmant bourg d’Huelgoat et sa célèbre Forêt d’Huelgoat 🌳 
D’abord petite collation dans une crêperie 😋

Puis un petit tour dans les chaos...







Avec la visite de la Grotte du diable...



Retour à Plusquellec pour un peu de repos...

6 août 2020
Sur la plage de Poul Rodou à Locquirec dans le Finistère (29)










3 août 2020
Voilà les 280 derniers kilomètres dont une bonne part sur routes à 4 voies ( et gratuites) à partir de la Bretagne 
Par Le Lion d’Anger, Rennes puis Saint-Brieuc, Callac et 
Plusquellec 22 Côtes d’Armor.

 

 


2 août 2020
Arrivée aire des Hauts d’Anjou à Chateauneuf sur Sarthe (49) 
Après plus de 4 heures de route par Issoudun, Loches et Tours  par des longues routes rectilignes au milieu des champs de 🌻 tournesol, blé, pois chiche et lentille en Anjou 😊
Pour une fois le régulateur de vitesse a bien servi👍
La consommation du LMC est une bonne surprise avec seulement 10,2 l/100 depuis le départ de Masevaux (68)
Un peu d’eau fraîche dans le réservoir et on se partage un ch’ti melon🥄

    Petit tour le soir le long de la Sarthe et à Châteauneuf-sur-Sarthe...
 
       La statue de Robert le Fort devant l’hôtel de ville 


Demain dernière étape direction notre destination finale à 
Plusquellec (22 Côtes d’Armor) chez notre amie Sabine🙂

1 août 2020

Arrivée 15h30 à Bruère-Allichamps dans le Cher à l’aire de camping-car Park 😅 ouf il fait moins chaud 28° après quelques gouttes et des nuages...
                    Au bord du Cher Elton les pieds dans l’eau 😁


La stèle du «centre de la France» 

                                Campement prêt 😁 
                         Apéro 🥨Kronenburg et amer- bière🍺

        Demain direction Les Hauts d’Anjou au dessus d’Angers

Vendredi 31 juillet 2020
Direction l’aire de camping-car de Seurre (Côte-d’Or 21) en Bourgogne-Franche-Comté notre première étape direction la Bretagne... par une chaleur caniculaire 39° au thermomètre du LMC.

Rafraîchissement des pieds 🦶 
               En face du port de plaisance de Seurre un ancien camping 🏕 devenu aire Camping-car Park


                                             Même Nouba a mis les pattes dans l’eau 

Demain direction Bruėre-Allichamps dans le Cher (18) région Centre-Val-de-Loire🤗

Mardi 14 juillet 2020
34 km à fond de train de Masevaux à Pont-d’Aspach puis Schweighouse près Thann et retour par la voie verte...
Vitesse moyenne 20,6 km/h 😅




Lundi 13 juillet 2020
Retour en Alsace au camping de Masevaux pour encore quelques jours...
Une petite balade de 31 kilomètres vers Lauw puis le Lac de la Seigneurie, Petitefontaine, Lachapelle-sous-Rougemont, Soppe-le-Haut, Soppe-le-Bas puis après une sacré grimpette sur une petite route vers Guewenheim Nous rejoignons la voie verte direction Sentheim Lauw et Masevaux...


Entre Soppe-le-Bas et Guewenheim
Retour vers Lauw et Masevaux sortie de Sentheim 

Dimanche 5 juillet 2020

Dernière sortie en tandem avant notre départ demain matin, 43 km direction le Château de Digoine à 3 km de Palinges pour visiter son joli parc... puis direction Paray-le-Monial le long du canal du Centre et l’EuroVélo6 après deux trois photos et une pause à la terrasse d’un café retour vers le camping 🏕 


                                                        Arrivée au Château de Digoine 
                                      sympa on peut garer le tandem dans l’enceinte du Parc

                                                      Beaucoup de variétés de 🌹 roses autour du château 
                                      La grotte et son ruisseau qui se jette dans le plan d’eau 

                                                     L’arrière du château au bord du plan d’eau 


                                                   Dans les serres du château de Digoine
                            Insolite le potager du château entouré de petites haies de buis

                                                       Le jardin et les serres du château 
                                      C’est reparti le long du canal du Centre et l’EuroVélo6 

                                                       Centre-ville de Paray-le-Monial
L’hôtel de ville 

Samedi 4 juillet 2020
  • Quelques jours en Bourgogne au camping du Lac à Palinges (71 Saône et Loire)... la suite☺️
  • 25 kilomètres en boucle du camping du Lac de Palinges vers Ciry-le-Noble (petites routes de campagne, bien vallonnées) puis Génelard (en parti sur des chemins caillouteux🤪et retour le long du canal du Centre et par le hameau du Montet...






  • Écluse de Civry
  • Le soir repas au snack du camping 
  •  pavé de 🥩 bœuf sur pierre chaude original et très bon

  • Vendredi 3 juillet 2020
  • Quelques jours en Bourgogne au camping du Lac à Palinges (71 Saône et Loire) histoire de rendre visite à notre âne Edouard, en pension à quelques kilomètres de là, à Saint-Bonnet-de-Vieille-Vigne.
 

  • Après l’installation le réconfort 😅

  • Les matins et soirs le tour du Lac de Palinges soit 2,7 km depuis notre emplacement 

  • Les charolaises s’abreuvent dans un ruisseau au bout du Lac
    Vue sur le lac de Palinges depuis le camping-car 

  • Départ pour Saint-Bonnet-de-Vieille-Vigne Puis retour sur Palinges et Génelard
  • et retour le long du canal du Centre... 23 kilomètres de paysage vallonné 

    Une péniche d’habitation sur le canal du Centre à Génelard



    Edouard dans sa pâture avec ses compères ânes et chevaux 🐴 

  • Dimanche 21 juin 2020
Dernière balade en Saône-et-Loire de 22,7 km vers Reclesne (Les Pelletiers), Dracy-Saint-Loup, 
Muse, Champsigny, avec un passage à pied 🥵sur un chemin de terre défoncé par champs et forêts vers Lally, La Varenne, Igornay et arrivée Maine-Reclesne 🏁

                                                                Au dessus de l’Arroux

                                                                          Champsigny 
                          Au milieu des champs et des bois à pied, une bonne côte et chemin raviné 

Le moulin à la sortie d’Igornay

Samedi 20 juin 2020
Après un après-midi de lavage🧽 du camping-car nous partons en tandem faire un tour vers le bourg de Reclesne via Colonge et Les Pelletiers de 10,4 km avec deux bonnes grimpettes aux portes des premiers contreforts du Morvan...
Puis après un bon repas 🍽 avec apéro 🥂au muscat de Frontignan 😘
On enchaine par une balade à pieds accompagné des 🐕 chiens 🚶‍♀️ de quelques kilomètres 🐕autour de Maine.
                                                                     Vers le lieu-dit Colonge
                              Au dessus de Reclesne la vue sur Autun et la Saône-et-Loire 71
                                                                Près de N.D de Reclesne 

                                       Un ptit coup de Frontignan et on repart voir les charolaises 

                                                             Et le taureau 😅


Vendredi 19 juin 2020

Petite virée en Saône et Loire à Reclesne 71 après 3 mois de confinement, après la sortie des 🐕 chiens, 

un petit tour en tandem vers le petit bourg d’Igornay puis La Varenne et retour en boucle... 17,3 km à 19,4 km/h

Départ de chez ma "nounou" à Reclesne 
                                                Elle garde les toutous cette fois...
                                               20 kilos de moins sans la remorque et les chiens 





Lundi 25 mai 2020

Petit rappel toutes ces balades sont au départ du Camping de Masevaux 68290
⛺️🌲Ouverture le mardi 2 juin 2020 n’hésitez pas à venir y séjourner  🏕 🚴‍♀️en tente,
Camping-car, caravane, mobilhome, chalet, Cocosweet ou dans un original tonneau en bois👍
Renseignements 😎👉  https://www.masevaux-camping.fr/

Masevaux - Raedersheim ( Haut-Rhin 68) 78,5 km aller-retour 🚴‍♂️
Toujours au départ du Camping de Masevaux 68290 direction Burnhaupt-le-Haut par la voie verte
Puis Aspach-le-Haut, Cernay, voie verte en passant près de Wittelsheim puis traversée de Staffelfelden jusqu’à Bollwiller et Feldkirch pour arriver à Raedersheim 38,8 km notre destination finale. Retour presque identique sauf par le camping de Cernay et avant Aspach-le-Haut passage de l’autre côté de la RN 83 sur les bonnes indications de Google Maps pour éviter un carrefour dangereux à Cernay et un contresens vers Aspach... 39,7 km au retour.

10h35 rond-point du Pont d’Aspach
                                    Vers Aspach-le-Bas devant la base ULM
Passage au dessus de la D83 vers Cernay 
                                                                       On est là 😉
Traversée de Cernay 
                                           
                                     passage sur la voie verte sous un pont qui enjambe la Thur
                                     et une guêpe 🐝  en profite pour me piquer à la cheville 😡
                                      pas grave on continue j’y touche pas ça va passer... 🤪
           
                                                      La Thur à l’entrée de Staffelfelden
                                                   Staffelfelden 68 Haut-Rhin

                                                         En route vers Bollwiller 68

Sortie de Feldkirch 68

Arrivée à Raedersheim 68 chez Nathalie 😘
Pour une pause repas en famille 🥗

Vue sur le ballon d’Alsace et les Vosges alsaciennes depuis Raedersheim 

Au retour sortie Bollwiller 
Le long de la Thur entrée de Cernay 
Vers Aspach-le-Bas
                                            Arrivée au début de la voie verte de la Doller
                                                     Pont d’Aspach -  Z.I. de la Doller

Encore 12 km et on est arrivés les loulous 😅
Nous arrivons fatigués mais content  😌 de notre petit périple de 78,5 km, malgré l’assistance électrique ⚡️ il faut pas mal d’énergie et de coup de pédales pour faire avancer la soixantaine de kilos du tandem avec sacoches, boissons, remorque et chiens 🐕 Entre les faux plats et le 💨 vent de face 😅


Mardi 19 mai 2020


 Cette fois c’est une randonnée à pieds 7,6 km de Masevaux vers Sickert et jusqu’à la Vierge d’Alsace au dessus de Niederbruck par un sentier très « technique » 🤪puis retour par la rue de Niederbruck pour faire une boucle et pour que Elton profite d’un petit bain rafraîchissant dans la Doller 🌊


Sortie de Masevaux sur la voie verte 
La Vierge d’Alsace à flan de montagne 

Elton déjà 🥵 trop chaud 
Pose dans la montée étroite et raide 
                                                   Vue sur les montagnes Vosgienne
                                       Niederbruck, Sickert et Masevaux au loin la Forêt  Noire
                                    La Vierge d’Alsace surplombant la vallée de la Doller

                                     
                                                 Les époux Vogt initiateurs de cette statue
                                 

                                             La descente tout le monde à repris de l’énergie

Entre Sickert et Niederbruck 
Elton allongé dans la Doller au retour😅

Lundi 18 mai 2020
Un petit tour dans le sens opposé de la voie verte de la vallée de la Doller...
Par Niederbruck, Kirchberg, Wegscheid, Oberbruck, Sewen et retour avant les 
Lacets du Lac d’Alfeld sauf à la fin par Sickert, Masevaux centre-ville et camping 🏕 
23 km en 1h18 avec l’assistance électrique à minima pour privilégier les mollets et
Le cardio... 😋😅
                                                 Sur la voie verte vers Dolleren
                                                    Avant les lacets du Lac d’Alfeld
                                                            Pose photos à Sewen
                                              Vue vers les Vosges et le Ballon d’Alsace
                                               La fontaine devant l’église de Sewen
Au retour bonjour les compères... petit pincement au cœur 😢
En pensant à notre âne Edouard qui a perdu son copain Portos mort en Mars

Samedi 16 mai 2020 

Premier samedi après le confinement en France... un petit aller-retour entre le camping de Masevaux toujours fermé ☹️ Et la Gare des trains à vapeur de Burnhaupt-le-Haut... à partir de la sortie de Lauw
C’est la voie verte de la vallée de la Doller. 26 km aller-retour à 17,4 de moyenne... notre première virée tandem de l’année à cause de l’épidémie de covid19 depuis début mars...
Départ après gonflage pneus tandem et remorque d’Elton et Nouba
                                               Sortie de Lauw le paysan a fauché un pré
                                                      et les cigognes cherchent pitance
Sacré vache à Sentheim 
                                                 Arrivée à la Gare de Burnhaupt-le-Haut

Voilà ça fait du bien... un peu d’exercice 😅🤗